Apr 21, 2021

Est-il possible d’externaliser toutes les fonctions stratégiques de sa start-up ?

Externaliser les fonctions RH, marketing ou comptabilité de votre start-up ne devrait pas vous faire peur. Bien au contraire : cela devrait vous rassurer. Soigneusement mise en œuvre, l’externalisation peut engendrer une transformation radicale des coûts, des processus et de la culture d’entreprise. Or, cette stratégie doit être bien orchestrée pour être aussi efficace, puissante et flexible que possible. Alors d’après vous, est-il possible d’externaliser toutes les fonctions stratégiques de sa start-up ?

Quelles fonctions stratégiques externaliser au sein de sa start-up ?


L’externalisation va vous permettre de contrôler vos dépenses et de connaître une croissance rapide. Certes, cette stratégie représente un coût. Mais ces coûts seront visibles car 100% hors de l’eau. Là où, le recrutement classique est comparable à un iceberg. Avec de nombreux coûts cachés dans sa partie immergée : charges, coûts des avantages, coûts de formation, coûts de licenciement ou d'une erreur de recrutement.


Découvrez toutes les fonctions stratégiques qui peuvent être externalisées et passez le relais à des C-Levels ! Passionnés, capés et toujours en quête de nouveaux challenges, ces ‘problem-solvers’ feront un maximum de choses en un minimum de temps.

1. Externaliser la fonction de direction des développements informatiques (CTO).


Il est possible d’externaliser toutes les tâches liées à la gestion des équipes techniques. Grâce à son expertise sur le digital et dans les différents langages et frameworks de développement, le Chief Technical Officer peut implanter de nouveaux processus  et mener des projets de grande envergure.

Le/la Chief Technology Officer (CTO) est le décisionnaire quant au timing, fonctionnalité des développements produit·s et les solutions techniques à mettre en œuvre. De ce fait, il / elle travaille très étroitement avec le CPO et son équipe, et reporte directement au CEO.

Son rôle varie bien sûr en fonction de la taille de la start-up, d’uniquement le développement, à diriger l’ensemble de l’activité technique, mais aussi recruter et motiver la·les équipe(s) de développeurs. Ainsi, en plus d’avoir une véritable expérience de management et d’être capable de superviser et de former des équipes, dispose d’une solide expérience dans le développement web.

Quel beau levier de croissance que d'intégrer un CTO expérimenté dans ses équipes, même de façon temporaire il participera à structurer et valoriser la vision stratégique du·des founders d’un point de vue technique.

2. ‘Outsourcing’ du Product Management 


Le·La Chief Product Officer (CPO) est garant de transformer l’idée du·des fondateur·e·s en un·des produit·s fini·s fonctionnel·s, opérationnel·s dans un délai imparti. Il·Elle est en veille permanente de la concurrence, des évolutions du marché et des attentes fluctuantes des prospects et clients pouvant ainsi faire évoluer le·s produit·s. 

Ces analyses de marché permettent d’anticiper des opportunités et de réduire certains risques.

En somme, ce professionnel sait poser les bonnes questions au bon moment afin de trouver rapidement des leviers de croissance. De plus, il a la capacité de définir la stratégie produit avec une roadmap et un budget associé.


Compétences du CPO :

• Recueillir, analyser et définir le besoin client ; 

• Créer et structurer un·des produit·s

• Coacher une équipe pour la faire monter en compétences ;

• Valider ou modifier le positionnement marketing ; 

• Surveiller les indicateurs clés de performance ; 

• Maquetter des solutions produit ;

• S’assurer de la satisfaction client et améliorer son expérience ;

• Planifier et gérer des lancements de produits ;

• Faire le lien entre la direction, les équipes techniques et les partenaires.


Toutes ces actions peuvent être réalisées par un·e kador spécialiste du Product Management.

3. Externalisation du post de CRO 

Le poste de Chief Revenue Officer (CRO) est relativement récent en France, il a pour mission principale d’optimiser et/ou de développer les revenus de l'entreprise.

Ce rôle est très orienté vers l’opérationnel et est transverse pour répondre aux besoins des différents services de l'entreprise.

Il·Elle doit faire preuve de leadership pour fédérer les équipes afin que les dossiers soient bien mis en œuvre.

Un CRO apporte une grosse plus-value à votre entreprise. Non seulement car il optimise votre revenu et vous fait gagner en compétitivité, mais aussi car il parfait la stratégie commerciale. Sous-traiter les missions du CRO vous fera donc gagner du temps et de l’argent.

Qui plus est, le CRO (Chief Revenue Officer) en étroite collaboration avec tous les C-Level de la start-up (CMO, CSO, CPO) pour :

• Optimise les offres et services pour les clients ;

• S’assurer de la bonne collecte des données dans une dynamique de ‘growth’

• Mettre en place et analyse les indicateurs de performance (KPI, ROI) ;

• Suivre la marge et les résultats prévisionnels ;


Grâce à son approche pluridisciplinaire et à sa fine capacité d’analyse, votre CRO viendra booster la ‘cash efficiency’ votre business

4. Externaliser la fonction marketing


Le marketing, et tout particulièrement le marketing digital, sont des domaines en constante évolution. Jour après jour, de nouvelles tendances font leur apparition. C’est pourquoi votre entreprise doit rester à l'affût des changements et des évolutions dans ce secteur. 

Le marketing est une fonction support clé à la mise en valeur du travail fait en amont par les équipes techniques, commerciales et l’équipe produit. Discipline complexe nécessitant de mettre en lien de nombreux outils et plateformes qui peuvent sembler accessible nécessite pourtant une rigueur et une stratégie millimétrée pour générer des résultats probants.

Vous n’avez pas le temps de vous pencher sur ces aspects techniques ? Laissez un spécialiste du marketing ou un CMO (Chief Marketing Officer) le faire à votre place. Ces professionnels et entrepreneurs sauront faire ressortir votre contenu de la masse. En fonction de votre cible et à vos habitudes de consommation. 

5. Externalisez les compétences que vous ne possédez pas !


La plupart des entrepreneurs créent leur entreprise sur la base des principales compétences qu'ils possèdent à l’image de Thibaud Hug de Larauze qui a créé Back Market fort d’une expérience conséquente en marketplace et e-commerce.

De la même manière, vous avez probablement créé votre start-up sur les bases d’un domaine qui vous tient à cœur ou dans lequel vous êtes doué·e. Quoi de mieux que d’externaliser pour construire une équipe pluridisciplinaire qui viendra absorber les tâches plus éloignées de votre expertise première. Ainsi, 100% de votre énergie peut être consacrée aux tâches ou vous apporter le plus de plus-value. 

Votre idée doit voir le jour, il n’y a pas une minute à perdre ! Alors entourez-vous des meilleurs.

Par exemple, si vous n’avez pas de compétences précises sur un sujet, pourquoi passer 50 h à l’apprendre quand ce sujet peut-être absorbé et traité plus rapidement par un expert. Trouvez un·e kador qui fera le nécessaire rapidement et qui définira avec vous les ‘next steps’ à suivre.

Réponse : OUI, vous pouvez externaliser toutes les fonctions stratégiques de votre entreprise !


Chez Kador, nous sommes persuadés qu’il est possible d’externaliser toutes les fonctions stratégiques de sa start-up. Et même si de prime abord un·e prestataire externe peut sembler plus coûteux : ces coûts sont transparents et ses bénéfices immédiats. Facilitez-vous la vie et faites confiance à un entrepreneur aguerri prêt à porter votre projet le plus loin possible. CTO, CPO, CRO, CSO ou encore CMO sont des postes qu'il est facile d'externaliser. Alors n’hésitez pas et contactez-nous pour trouver le profil porteur d'une forte valeur ajoutée dont vous avez besoin.


TROUVER LE MATCH PARFAIT